Le Monde: se abre un proceso largo y dificil en el País Vasco

March 22, 2006

Una temporada en el infierno. ETA y la división desalmada de los españoles

[ .. ]

Le Monde estima que el alto el fuego de ETA abre un proceso “largo y difícil”.

Le Monde y AFP

Le cessez-le-feu de l’ETA ouvre la voie à un processus “long et difficile”, selon Zapatero

LEMONDE.FR | 22.03.06 | 13h16 • Mis à jour le 22.03.06 | 18h10

C’est avec “prudence et circonspection” que le gouvernement espagnol a accueilli, mercredi 21 mars, l’annonce d’un cessez-le-feu de l’organisation séparatiste basque ETA. “L’objectif de cette décision est de lancer un processus démocratique au Pays basque”, déclare l’organisation dans un communiqué remis à plusieurs médias basques, et lu dans une vidéo diffusée par les télévisions espagnoles. “A la fin de ce processus, les citoyens basques devront avoir la parole et le pouvoir de décision sur leur futur”, poursuit l’organisation séparatiste armée, qui revendique le droit à l’autodétermination du Pays basque espagnol. “Le dépassement du conflit, aujourd’hui et maintenant, est possible. C’est le souhait et la volonté de l’ETA”, conclut ce communiqué.

Le premier ministre socialiste, José Luis Rodriguez Zapatero, attendait cette décision. Il avait conditionné l’ouverture de discussions avec l’ETA à l’abandon définitif de la violence. Il avait alimenté début février les espoirs d’un cessez-le-feu en disant publiquement détenir des “informations” laissant penser au “début de la fin” de l’ETA. Il avait indiqué qu’en cas d’annonce d’un cessez-le-feu par l’organisation séparatiste, le gouvernement s’accorderait un délai pour vérifier son application, avant de solliciter au Congrès des députés l’autorisation d’engager des discussions avec l’organisation clandestine.

“NOUS SOMMES TOUS OBLIGÉS PAR CE PROCESSUS”

Mercredi, c’est avec beaucoup de circonspection qu’il a réagi à l’annonce du cessez-le-feu de l’ETA. “Après tant d’années d’horreur et de terreur, le processus sera long et difficile”, a réagi le chef du gouvernement devant les députés espagnols. “Dans le processus qui s’annonce, je m’avancerai lentement et avec prudence”, a-t-il prévenu. “Je crois que nous sommes tous appelés à participer à ce processus, tous obligés par lui”, a-t-il par ailleurs affirmé, ajoutant que “le désir du gouvernement est de compter sur toutes les forces politiques”.

Mais pour le Parti populaire (PP), le cessez-le-feu de l’ETA “suppose sa volonté de continuer à exister”. “Elle ne se repent de rien et ne demande pas pardon aux victimes du terrorisme”, a déploré le chef de l’opposition espagnole, Mariano Rajoy. “On nous annonce un nouveau cessez-le-feu. C’est une pause, ce n’est pas un renoncement à l’activité criminelle”, a dénoncé le chef du PP.

Le PP et les associations de victimes de l’ETA, proches de la droite, s’opposent à toute négociation avec l’organisation armée. Elles accusent le gouvernement d’être prêt à payer un prix politique à l’abandon de la violence au Pays basque espagnol. L’organisation clandestine a causé la mort de plus de 800 personnes depuis 1968. Son dernier attentat mortel date de mai 2003.

Avec AFP

2 Responses to “Le Monde: se abre un proceso largo y dificil en el País Vasco”


  1. […] Le Monde estima que el alto el fuego de ETA abre un proceso “largo y difícil”. […]

  2. Mfkptuyi Says:

    lIsABN comment5 ,


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: